Negocier son salaire entretien annuel 1

Négocier son salaire : entretien annuel

De retour du Népal après avoir franchi un col au delà de 5000m d’altitude, je me suis dit que ce serait bien de parler d’un sujet bien concret en cette fin d’année. Comment négocier son salaire en entretien annuel ?

En effet, même si l’argent ne fait pas le bonheur et que la liberté financière ne suffit pas à être heureux, il n’empêche qu’une première étape importante est d’être satisfait de sa situation financière afin d’être en capacité de répondre aux besoins primaires fondamentaux : se loger, se nourrir, se chauffer, s’habiller, accéder à un peu de sécurité …

Afin d’apporter plus de satisfaction sur un sujet d’argent comme le salaire, il est important d’avoir quelques idées sur comment aborder ce sujet lors d’un entretien avec son patron ou son manager.

Tout d’abord, comment éviter le fameux argument cher à toutes les Ressources Humaines de la planète à savoir : « il s’agit d’un entretien d’évaluation et l’objectif n’est pas de demander une augmentation ni de parler salaire».

Une astuce simple pour évacuer ce sujet est de planifier avec votre patron, votre manager voire votre RH, un entretien salaire juste après l’entretien d’évaluation. Cela peut être le lendemain, ou l’heure d’après.

Ensuite il est nécessaire d’être dans une démarche positive. En effet, si vous abordez le sujet d’un air plaintif, ou encore en colère de ne pas être bien traité, cela ne posera pas de bonnes bases en vue de la négociation. Car  soyez dès à présent convaincu qu’il s’agit d’une véritable négociation commerciale et rien d’autre. Le produit à vendre c’est votre temps et votre savoir faire, votre expérience etc, et l’objet de la négociation c’est le prix pour une heure de votre temps ou plus communément nommé : votre salaire brut annuel.

Donc pour réussir une négociation rien ne vaut un marketing savamment préparé. Un entretien annuel doit permettre d’aborder les 3 points clés suivants :

            1/ Auto-évaluation

            2/ Perspective d’avenir

            3/ Synthèse

Negocier son salaire entretien annuel

1 – L’auto-évaluation :

            Plutôt que de demander à votre boss s’il vous trouve suffisamment performant pour vous augmenter, demandez vous avant quels sont vos points forts ? Mettez en avant vos principales qualités (2 ou 3 maximum) = rigueur, ponctuel, spécialiste incontournable, loyal, ponctuel, performant, dynamique, proactif, organisé, …

Ensuite mettez en avant les réalisations les plus importantes de cette année pour vous. Réaliser une liste de 2 ou 3 sujets maximum les plus importants de l’année. Voici quelques exemples :

  • le projet le plus important que vous avez mené à bien,
  • la meilleure vente réalisée,
  • le nombre de nouveaux clients que vous avez convaincus,
  • les compétences développées ou acquises pour l’entreprise,
  • le point difficile que vous avez particulièrement réussi…

L’idée est de commencer l’entretien sur une note positive et factuelle, étayée d’exemples concrets qui vous permettront de commencer sur une dynamique du genre :

            « Malgré une année difficile j’ai réussi à mener des projets importants … et à mettre en application certaines de mes qualités … » Il est important à ce moment là de demander si votre vision est partagée par votre patron ou votre manager… (Normalement l’entretien d’évaluation a déjà eu lieu avant donc vous avez les informations fiables concernant ce sujet)

2 – Perspectives d’avenir :

En fonction de la taille de votre entreprise et de vos souhaits il est important pour vous de pouvoir se projeter dans l’avenir. Où est ce que vous vous voyez dans 3 ans ou 5 ans ? L’idée est de montrer que vous avez des ambitions, que vous avez envie d’évoluer et que vous êtes à l’écoute des opportunités. En effet, ce qui est rare est cher, donc si votre manager entend que potentiellement vous pourriez envisager de quitter l’entreprise si vous n’êtes pas satisfait cela met un peu de pression. Attention il est nécessaire que cela soit réaliste. Si c’est du bluff cela se sentira immédiatement et n’aura aucun effet.

En effet, le meilleur moyen d’avoir une augmentation c’est d’évoluer vers plus d’autonomie, vers plus de responsabilités, d’évoluer vers un autre poste, d’avoir une promotion, de changer de service voire de changer d’entreprise. Si vous n’êtes pas dans cette dynamique alors pourquoi voudriez vous que l’entreprise vous donne plus que l’inflation. C’est la prise de risque a minima qui reste la plus lucrative. Ce n’est pas en restant 10 ans au même poste que vous vous donnerez les moyens de progresser dans une entreprise et donc les moyens de faire progresser votre salaire. Ce n’est pas forcément un problème si vous êtes satisfait, mais si vous souhaitez améliorer votre salaire c’est un postulat de base : votre mobilité est la source de votre progression professionnelle!

Dans cette étape, il est important de pouvoir évoquer 1 ou 2 pistes d’évolution possible pour vous dans l’entreprise à horizon 3/5 ans. Si ce n’est pas possible car l’entreprise est trop petite alors la perspective passe par plus de responsabilité dans l’entreprise à votre poste actuel, et si là encore ce n’est pas possible, un conseil,  chercher une autre entreprise qui vous fera progresser. Une TPE permet aussi à ses employés de progresser, en compétences en responsabilité en autonomie, mais cela dépend de l’envie, de la capacité et de la sensibilité du chef d’entreprise… à vous de trouver celles qui vous convient le mieux.

Vous l’aurez compris dans cette étape ce qui est important c’est de parler d’évolution à court ou moyen terme…

3 – Synthèse

Compte tenu de vos qualités et de vos performances de l’année évoquées ci avant, de votre souhait d’évoluer vers plus de responsabilité dans votre poste ou dans l’entreprise, qu’est ce que votre boss ou votre manager peut vous proposer qui permettrait de faire évoluer significativement votre salaire et votre satisfaction?

Écouter bien ce qu’il a à vous dire, car cela vous donnera un baromètre sérieux sur pleins d’aspects cruciaux pour votre avenir :

  • Est ce que vous intéressez votre boss ou votre manager et est il prêt à se battre pour vous ?
  • A-t-il les moyens et la capacité réelle de vous faire évoluer ?
  • Est il compétent en tant que manager et pas seulement en tant que spécialiste plus senior que vous, ou parce qu’il est propriétaire de l’entreprise?

Si l’évolution semble trop lointaine demander à avoir un geste qui permet de patienter.

Ayez en tête qu’une augmentation de salaire dépend complètement de votre secteur d’activité,  mais en moyenne il s’agit de 3% à 5% rarement au delà des 10% sauf dans le cas d’un changement très significatif de poste ou de statut ( comme par exemple accès à un statut de cadre de direction pour un cadre, ou à un statut de cadre pour un agent de maitrise).

Je  me permet de relever au passage un argument très employé dans les PME pour ne pas faire évoluer les agents de maitrises en cadre : “vous toucherez moins à cause des charges sociales plus élevées en tant que cadre”. C’est vrai au début, mais vous changerez alors de courbe de salaire et les salaires de cadres ont des seuils d’évolution plus élevés. Avec le même salaire vous passerez des hauts salaires des agents de maitrises vers les bas salaires des cadres, donc vous aurez un plus grand potentiel de progression à moyen terme. Faites le saut vous ne le regrettez pas sur le long terme même si cela demande un petit effort pendant 1ou 2 ans!

Vous avez maintenant les éléments clés qui vous permettent de négocier votre salaire en entretien annuel!

Généralement je prépare en coaching cet entretien en 3 séances : 2 séances avant l’entretien et 1 séance de bilan après. Même si cette année cela n’a pas été possible d’obtenir une augmentation vous avez semé des graines précieuses pour l’année suivante et le bilan permet de préparer la suite. Si au bout de 2 ans de demandes successives dans cette dynamique il ne s’est rien passé, chercher une nouvelle entreprise ou remettez vous en question. Il y a peut être quelque chose qui cloche dans votre prestation au travail. Dans ce cas demandez plus de feed-back à vos collègues et à vos responsables ou demander l’aide d’un coach de carrière  pour progresser.

Si vous avez besoin de conseils contacter moi dans la page contact ou laisser un commentaire j’y répondrai avec plaisir!